Et si parfois la fiducie n’était pas la solution…

    

DESCRIPTION

En tout temps
Formateur : Caroline Marion, Banque Nationale
Durée : 1 Heure 30 minutes
Prix: 95.00$
95.00$

APERÇU

La planification successorale et testamentaire du 21e siècle constitue un défi de plus en plus complexe. L’avènement des familles reconstituées entraîne la nécessité, pour les juristes et autres professionnels de la gestion du patrimoine, de réexaminer les solutions testamentaires traditionnelles. La fiducie, outil moderne et privilégié de transmission du patrimoine, ne répond cependant pas toujours à toutes les attentes et d’autres véhicules, autrefois plus courants, ne devraient pas être écartés. La conférencière tente, à l’aide de mises en situation, de redonner leurs lettres de noblesse au droit d’usage, à la substitution et au legs à charge.

Veuillez noter que cette conférence a été présentée précédemment dans le cadre d'un colloque intitulé « Les fiducies entre vifs ».

FORMATRICE

Caroline MarionMe Caroline Marion est notaire, fiscaliste et planificateur financier. Elle a débuté sa carrière dans une société de fiducie en planification financière spécialisée, en liquidation de succession et en administration de fiducies testamentaires. Elle a ensuite agi à titre de directrice en planification financière et successorale au sein d’un grand cabinet comptable. Chargée de cours et conférencière pour diverses universités et organismes, et ce, tant en fiscalité qu’en droit. Me Marion a aussi exercé à son compte en tant que conseillère juridique et fiscale, notamment pour les municipalités québécoises relativement à l’application de la Loi concernant les droits sur les mutations immobilières. Depuis mai 2011, elle agit à titre de directrice de comptes en liquidations et successions pour la Banque Nationale Groupe Financier.

RECONNAISSANCE

Formation de 1 h 30 reconnue par le Barreau du Québec aux fins de la formation continue obligatoire. Également d'intérêt pour les membres de la Chambre des notaires du Québec.

DATE DE DIFFUSION ORIGINALE

17 avril 2012