L’enfant ingrat mérite-t-il une pension alimentaire ?

    

DESCRIPTION

En tout temps
Formateur : Sylvie Schirm
Durée : 1 Heure 30 minutes
Prix: 95.00$
95.00$

APERÇU

Nombreux sont les enfants qui, arrivés à l’âge adulte, habitent encore avec un de leurs parents, poursuivent des études à temps plein et reçoivent une pension alimentaire. Par ailleurs, des enfants ayant vécu une rupture familiale difficile ou ayant été victimes d’une influence indue durant leur enfance refusent de maintenir le lien avec un parent et décident de couper le contact avec lui tout en exigeant, directement ou indirectement, une pension alimentaire.

Le parent payeur, le père dans la majorité des cas, trouve souvent difficile de payer une pension alimentaire tout en étant totalement ignoré ou dénigré par l’enfant qui en bénéficie, et allègue l’ingratitude comme motif pour mettre fin à son obligation alimentaire.

Comment les tribunaux réagissent-ils à cette demande ? Quelles sont les attitudes considérées comme de l’ingratitude pouvant justifier l’annulation de la pension alimentaire ? La conférencière fera le tour de la question, analysera les conditions requises pour présenter une telle demande et analysera les divers jugements rendus par nos tribunaux dans ce domaine.

FORMATRICE

Sylvie Schirm

Diplômée en droit de l’Université du Québec à Montréal, Sylvie Schirm exerce exclusivement en droit familial depuis 1988. Ses premières années de pratique furent consacrées à la représentation de femmes victimes de violence conjugale. Depuis l’ouverture de son cabinet à Laval en 1993, sa clientèle est formée autant d’hommes que de femmes ayant besoin de représentation dans des causes en droit de la famille. Au fil des ans, elle a également développé une expertise dans des litiges de garde impliquant des enfants.

Me Schirm plaide devant la Cour supérieure et la Cour d’appel. Elle est coauteure, avec Me Pascale Vallant, du livre intitulé La représentation des enfants en matière familiale : leurs droits, leur avenir, paru en 2004 aux Éditions Yvon Blais.

En janvier 2009, elle a publié chez Québec-Amérique Être conjoints de fait : pour une vie à deux sans souci – tout ce qu’il faut (absolument!) savoir sur l’union libre au Québec. Elle a également lancé un site Internet contenant de l’information pour les conjoints de fait. Vous pouvez le consulter à l’adresse suivante : www.conjointsdefait.com.

Face à la transformation radicale que vit la famille québécoise au XXIe siècle, Me Schirm trouve important d’informer le public du nouveau portrait de la société québécoise, de sensibiliser les gens aux défis des couples, jeunes et moins jeunes, et de donner l’information juridique nécessaire pour les aider à prendre les bonnes décisions. Elle est ainsi invitée à plusieurs émissions radiophoniques ou télévisées (Puisqu’il faut se lever avec Paul Arcand, Denis Lévesque, 24 heures/60 minutes avec Anne-Marie Dusseault, etc.).

Me Schirm a prononcé plusieurs conférences autant pour le bénéfice de ses collègues que pour le public en général et donne de la formation sur plusieurs sujets.

RECONNAISSANCE

Formation de 1 h 30 reconnue par le Barreau du Québec aux fins de la formation continue obligatoire. Également d'intérêt pour les membres de la Chambre des notaires du Québec.

DATE DE DIFFUSION ORIGINALE

22 janvier 2013